Promouvoir l’égalité homme/femme dans la réforme judiciaire au Maroc :

Réforme Judiciaire & Législative RÉFORME JUDICIAIRE ET LÉGISLATIVE flag yellow high
Ce projet est cofinancé par l’Union Européenne

Aperçu sur le  projet :

Cofinancé par l’Union Européenne, cet ambitieux programme d’une durée de trois ans, lancé en mai 2016, vise à renforcer l’égalité du genre dans la loi marocaine pour assurer le respect des droits des femmes.

Ce programme contient trois principaux volets ; proposer des recommandations pour amender la législation considérée discriminatoire. Le renforcement des capacités avec les responsables de  l’application de la loi, pour assurer une application de la loi non-discriminatoire des lois déjà existantes.  Informer les femmes sur leurs droits.

Afin d’atteindre ces objectifs, le programme prévoit plusieurs activités notamment l’étude de la législation actuelle. Organiser des formations anti-discrimination  pour les juges et les agents de police. Et fournir de l’assistance juridique pour les femmes y compris le  renfoncement des capacités avec les responsables de l’application de la loi et la mise en place d’une ligne téléphonique du conseil juridique. Ainsi que des caravanes de sensibilisation pour améliorer la compréhension des femmes rurales de leurs droits.

Ce programme adopte une approche inclusive et participative engageant les autorités judiciaires, la police, le gouvernement, les parlementaires, la société civile ainsi que les filles et femmes marocaines.

Séminaires et tables rondes :

Aperçu sur le  projet :

Droit et Justice souhaite promouvoir l’Etat de Droit et la réforme du système judiciaire au Maroc, à travers la création de plateformes d’échanges.

Avec le soutien de la Fondation Hans Siedel, différents séminaires et tables rondes sont organisées sur diverses thématiques comme les libertés publiques (liberté d’expression) , la réforme du code pénal et la démocratisation depuis l’adoption de la nouvelle constitution en 2011.